Parcours

Mes pôles d’intérêt ayant toujours été la transmission des savoirs, l’expression humaine (artistique et vocale en particulier) et le corps en mouvement, j’ai appris des différents milieux que j’ai côtoyés dans ma vie professionnelle et personnelle. Mon rapport intense à la nature m’invite à faire des liens entre le respect de l’écologie interne et externe à l’humain.

Le monde du sport m’a appris comment le corps peut être éduqué vers de magnifiques performances mais aussi poussé à bout, comme il peut être écouté ou maltraité. J’ai goûté avec intensité ces pôles opposés jusqu’en 1984. Cela m’a motivée à accompagner les corps par le toucher et le mouvement et finalement à être touchée par la personne entière dans son milieu de vie.

Le monde de l’éducation m’a permis d’expérimenter soit en tant qu’élève, soit en tant qu’enseignante différentes formes, depuis le conditionnement jusqu’à la non directivité, en passant par quelques nuances (jusqu’en 1990). Mon mémoire de diplôme d’institutrice portait sur l’étude des facteurs influençant les relations entre les enfants d’une classe. Je reste fidèle à mon goût des relations en accompagnant les personnes vers leur identité singulière et les groupes, dans l’idée qu’ils peuvent soutenir et éclairer les individus qui les composent.

Le monde artistique m’a révélée à moi-même, avec des rencontres fortes entre 1985 et 1987 au Canada, entre 1990 et 1994 aux Antilles et depuis à Toulouse. J’ai animé des stages pour chanteurs, souvent en collaboration avec des professeurs de chant (1992 à 2004), j’ai accompagné des créations en danse et en art plastique. Là encore, j’ai été confrontée à la soumission des corps au projet ou à la volonté des personnes, qui conduisent parfois à la rupture.

Ces expériences m’ont fait approcher le milieu médical du soin de la voix (Interventions : 2002 à 2005 Musicothérapie expressions 45 à Orléans, 2003 Congrès de phoniatrie de Toulouse, 2006 Journée mondiale de la voix à Colomiers). J’ai animé, avec Marianne Roman, Médecin ORL, associée du Centre du Mouvement, des formations pour Orthophonistes de 1997 à 2002. Virginie Woisard Médecin phoniatre m’a invitée à présenter mon travail au DU sur la voix des professionnels à Toulouse en 2017 et 2018.

Le monde de la perception sensible, abordé dès 1987 au début de ma formation en fasciathérapie poursuivie en 2002 par une formation universitaire en psychopédagogie de la perception, a uni mes différents pôles d’intérêts et de compétences. J’ai très vite investi la pédagogie perceptive (qui met en oeuvre un rapport à son corps, à son geste et à l’autre dans l’action) au service de la voix en tant que support de la parole, expression de soi, moyen de communication et aussi support de la créativité, expression artistique.

Devenue accordeuse de voix, je suis aujourd’hui une chercheuse de trésor et mon terrain d’aventure est l’humain qui s’exprime par le corps en mouvement et la voix. Les pépites que j’aime mettre à jour sont les qualités que chaque personne porte en elle. Il lui suffit alors de laisser rayonner son geste, sa voix, depuis cette profondeur, ce silence, cet essentiel pour s’exprimer en toute simplicité à travers sa parole ou son chant. Je mets compétences dans la lecture du corps vocal au service des orateurs (passage d’examens, présentations professionnelles, scène).

L’accompagnement de groupes de demandeuses d’emploi depuis 2008 et de nombreux professionnels d’entreprises épuisés ou démotivés, en séance individuelles, m’a sensibilisée à certains aspects du monde du travail en entreprise et aux maux de notre société. Je me suis donc formée en accompagnement de projet (coaching perceptif, http://eveberger.com/via-corpo/) pour aider les personnes, les organisations ou les équipes à retrouver du  sens et du goût à leur travail à partir de leurs vécus corporels et la lecture de leur gestes. J’ai animé un cycle d’ateliers de méditation de pleine présence pour l’entreprise Icade Promotion en 2018.

Dune